Ce dossier s’inscrit dans notre dossier-série Le Bitcoin, une philosophie et des valeurs. Ici, le terme Bitcoin fait référence à la technologie, et à la blockchain de manière générale, et ne se restreint pas à la cryptomonnaie bitcoin.

La neutralité du Bitcoin – Valeur #1

La neutralité du Bitcoin est probablement le principe le plus important de cette technologie. Andrea Antonopoulos (1) affirme même que c’est le principe fondamental auquel il faut s’attacher coûte que coûte, de la même manière que la neutralité du net est ardemment défendue aujourd’hui malgré le virage récemment pris par les États-unis.

Je vois déjà vos têtes interrogatives à la lecture de « neutralité du Bitcoin », alors clarifions l’idée.

La neutralité du Bitcoin c’est quoi ?

Ce principe fait évidemment écho à celui de neutralité du net, dont vous avez probablement entendu parler depuis que D.Trump et Ajit Pai ont décidé d’abroger ce principe fondateur. Ajit Pai, me demandez-vous ? C’est un fervent opposant à la neutralité du net, nommé président de la FCC (Federal Communications Commission) par le turbulent président des États-Unis.

La neutralité du net se définit ainsi (source Wikipédia) :
« La neutralité du Net ou la neutralité du réseau est un principe devant garantir l’égalité de traitement de tous les flux de données sur Internet. Ce principe exclut par exemple toute discrimination positive ou négative à l’égard de la source, de la destination ou du contenu de l’information transmise sur le réseau. »

Autrement dit, peu importe qui navigue sur le web, peu importe le site sur lequel l’utilisateur se rend, les données échangées doivent, peu importe leur nature (mail, vidéo, photo), transiter à la même vitesse et être traitées sans discrimination.

C’est comme si on vous faisait emprunter là même route que tout le monde, peu importe qui vous êtes, ce qu’il y a dans votre voiture et où vous allez.
Sans cette neutralité, il y aurait plusieurs voies sur lesquelles vous pourriez être affecté : une autoroute, une route de campagne ou un chemin en piteux état.

Si ça reste flou, Burger King a fait une vidéo pour expliquer simplement le concept (en anglais uniquement malheureusement). Merci Burger King ! (Attention, manger trop sucré, trop salé, trop gras, trop chaud, trop froid, trop pimenté, trop périmé… bref les excès sont mauvais pour la santé !)

Si vous n’avez pas suivi les enjeux concernant la neutralité du net, et ce que l’abrogation de ce principe, initiée par les États-Unis, implique, voici un article très bien fait qui vous l’explique :
Le Monde – Les USA abrogent la neutralité du net, un principe fondateur

En résumé, si le net n’était plus neutre, les fournisseurs d’accès pourraient proposer à des entreprises de payer pour ralentir le site de leur concurrent, ils pourraient même empêcher l’accès a certains sites, ils pourraient décider que votre vitesse de navigation soit réduite car vous défendez des idées qui leur déplaisent. Bref, Internet ne serait plus vraiment Internet.

Vous l’aurez deviné, la neutralité du Bitcoin c’est le même principe, appliqué à un réseau financier.
Peu importe qui vous êtes, le montant de la transaction, le motif de la transaction (acheter un chameau, un ordinateur ou de la drogue), et à qui vous adressez la transaction : le réseau la prendra en compte et l’intègrera à la blockchain, en vous facturant les frais de transaction nécessaires à l’opération.

En quoi la neutralité du Bitcoin est importante ?

Lorsqu’on parle du web, la plupart d’entre nous pensent que la grande force d’Internet c’est la vitesse à laquelle on peut transmettre de l’information et y accéder.
Je veux savoir quel est la plus haute montagne nord américaine ? Hop, en deux clics je trouve ma réponse : le mont Denali, en Alaska, 6190m d’altitude.
Je veux apprendre à twerker pour ma grosse soirée de samedi ? Hop, merci YouTube, en quelques instant j’ai une vidéo explicative pour apprendre à bouger mon boule.
Certes, cet accès à l’information et cette capacité à la transmettre si vite est une valeur incontestable.
Mais ce qui fait la véritable valeur fondamentale d’Internet, c’est sa neutralité. Internet ne discrimine aucune source, aucun contenu, ou destination.

Pour le Bitcoin, c’est la même chose. La neutralité du Bitcoin est fondamentale. C’est d’ailleurs grâce à cette neutralité que les valeurs et la philosophie portées par Bitcoin sont possibles.

D’autres articles de ce dossier série viendront développer ce qui va suivre, mais pour ne pas vous laisser sur votre faim, voici ce que permet la neutralité du Bitcoin :

Liberté :

La neutralité implique que le réseau, tout comme sur Internet, n’a pas le droit de regard sur ce que vous faites. Vous pouvez effectuer une transaction pour acheter une maison, un bout de pain ou le dernier album de Justin Bieber, cela ne regarde que vous. Vous êtes libre d’acheter ce que vous souhaitez, sans être surveillé. L’absence de potentielle censure assure une liberté certaine.

Et pour ceux qui disent : « ouais mais franchement si du coup les gens financent le terrorisme et le trafic de drogue sans qu’on puisse savoir c’est pas bien du tout. Moi je préfère que tout soit surveillé pour plus de sécurité », je réponds deux choses.
Tout d’abord, allez lire ce dossier rédigé par CryptoMani il y a quelques temps, cela vous éclairera peut être sur la question du Bitcoin et du crime.

Ensuite, gardez en tête cette citation de Benjamin Franklin :
« Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
A méditer.

Egalité (non, non, il n’y aura pas de « fraternité », je ne suis pas chauvin à ce point…) :

Parce que le réseau ne se souci pas de qui vous êtes, ce que vous envoyez, et à qui vous l’envoyez, nous sommes tous égaux face à lui, il n’y a pas de discrimination. Si nous sommes tous égaux, cela veut dire que nous pouvons tous accéder à ce système financier. Contrairement au système bancaire qui est exclusif, Bitcoin est inclusif.

Et oui les amis, les banques peuvent refuser la création d’un compte bancaire pour un individu. Pour des raisons de statut, de pièce d’identité manquante, mais aussi pour des raisons purement économiques : si la personne n’a pas assez d’argent ou de revenus, cela n’en fait pas un client intéressant.

Le pouvoir entre les mains de chacun :

Grâce à la neutralité du Bitcoin et à la décentralisation du réseau, tout individu peut innover en terme de système de paiement, d’instrument financier ou autre application bancaire. Tout comme sur Internet, chaque utilisateur peut innover et créer. Souvent, les personnes ayant connu un monde sans internet prononcent ces mots, admiratifs devant le monde connecté d’aujourd’hui : « On vit une époque formidable avec Internet. Chacun peut décider de réaliser ce qu’il veut grâce au web ».

Innovation without permission : pas besoin de demander une autorisation pour publier votre blog, développer une application sur internet, créer un business en ligne… Vous pouvez simplement le faire. « Just do it ! ». Bitcoin, c’est pareil.
On voit d’ailleurs des blockchains telles que Ethereum ou Neo qui permettent à qui le souhaite de créer des applications sur leur blockchain.
A tel point que certains ce sont amusés à créer un jeu, genre tamagotchi, avec des chats… le tout sur la blockchain. Allez voir, ça s’appelle CryptoKitties et ça fait fureur : CryptoKitties

L’adoption du Bitcoin :

Pour finir, la neutralité du Bitcoin est fondamentale pour le développement et l’adoption de cette technologie. L’adoption du Bitcoin se fera probablement dans les pays qui en ont le plus besoin : des pays d’Afrique où la monnaie fluctue de manière indécente, où personne n’a de compte bancaire, où il faut payer un café avec tellement de billets qu’on les transporte dans un sac…
Mais pour que ces personnes utilisent Bitcoin, il faut que le réseau reste neutre, et qu’aucune discrimination ne soit possible. Sans quoi le risque est grand de tomber dans une copie du système bancaire actuel où les utilisateurs sont sélectionnés à l’entrée.

(1) Andrea Antonopoulos est un des plus grands experts du Bitcoin, auteur de The Internet of Money.

Sources :

– Conférence de 2013 de Andrea Antonopoulos


2 commentaires

#Dossier - Valeur 2 - Le Bitcoin porteur de liberté - Cryptomani · 21 juillet 2018 à 15 h 39 min

[…] la technologie de la blockchain utilise la cryptographie. C’est d’autant plus vrai que la neutralité du Bitcoin (cliquez pour voir notre article à ce sujet) assure que le réseau n’a aucun droit de regard […]

#Dossier - Le Bitcoin, une philosophie et des valeurs - intro - Cryptomani · 21 juillet 2018 à 15 h 43 min

[…] – La neutralité du Bitcoin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *